Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Messages : 1
Voir le profil de l'utilisateur

[Rapport : Sinae Do'kull, éclaireuse.]

le Jeu 26 Juil - 3:27
La forêt de Sombrivage. Un lieu déchiré par la guerre, la mort, les puissantes magies sombres. Un lieu qu'elle fréquentait depuis des dizaines d'années maintenant. En tant que Vestale. En tant que Traquenuit. En tant que bâtarde. Et elle ne l'arpente pas seule pour cette mission. Une mission simple : trouver des civils et les emmener en lieu sur. Pour une mission pareille elle a envoyer Pluma, le Strigid Alpha de sa couvée en reconnaissance. Elle resterait sur terre avec ses deux sabres de givres-des tigres sacrés pour les elfes de la nuit qui ont forger avec eux depuis des éons un lien puissant- : Athale et Dal'die. Le père, le fils et la guide progressent, guidés par les pépiements d'un oiseau parmi tant d'autres pour la Horde, ils avancent et Athale gronde doucement tandis qu'ils s'arrêtent et la traqueuse observe une cage. Dedans : 6 elfes en armures mais désarmés. 6 sentinelles vulnérables. 6 sang purs qui vont être sauver par un sang impur. La belluaire siffle. Doucement. Longuement. Comme un chant inninterrompu. Personne ne remarque rien, après tout. C'est la forêt. Un lieu mystique que personne ne comprend. Personne sauf les druides et les belluaires. Elle siffle en armant une flèche, visant l'un des quatres gardes. Puis le sifflement s'éteint. Et avec celui ci, quatres vies cessent. Un d'une flèche dans la gorge, deux par les crocs et les griffes de sabres de givres et le dernier par les ergots ravageurs d'une chouette. Mais le temps n'est pas à la stupeur ou la surprise. C'est la guerre. Et la guerre est sale. Sitôt la cage libre, l'elfe va ouvrir la cage avec un trousseau de clef. Naturellement elle les fouille.. Trouve une grenade gobeline. Amusant, mais ses grenades sont plus efficaces. Elle active cela dit la grenade, la laisse avec les cadavres avant de s'enfuir avec les sentinelles avant de se mettre à couvert dans un bâtiment L'explosion couvrira leurs traces. Le batiment est cela dit occupé. Deux elfes. Prostrés dans un coin sombre: tenue légère, robe… Des civils. Des victimes. Elles attendent. Une minutes. Deux minutes. Et retournent au camp sous la surveillance de Pluma.


[Rapport : Sinae Do'kull, éclaireuse.]

8 elfes sauvé, 4 orcs morts. 6 sentinelles dans le lot qui ont mentionner que les orcs parlaient beaucoup de Nazj'vel et de l'éventualité d'y envoyer un nombre important de mineurs. Je poursuis ma surveillance.

Elune nous garde dans son ombre et la Prêtresse Vestale nous garde dans son coeur.

[Fin du rapport.]
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum